L’Ardèche

S’est-on jamais demandé quelle image renvoyait l’Ardèche dans l’imaginaire national ?

Assurément celle d’une région à l’écart des grands axes de communication, où la Nature règne encore en maître. Une terre d’une saisissante et sauvage beauté, dont les fameuses Gorges ne constituent que le parangon ; le pays de la myrtille, de la châtaigne et du Picodon de chèvre, des avens mystérieux et des cascades bondissantes, des grottes préhistoriques et des vieux villages à l’âme médiévale aux toits de lauze dorant sous le soleil ; la contrée meurtrie des pasteurs huguenots, la région natale de quelques inventeurs fameux et le pays de Cocagne d’une génération en quête d’un monde meilleur.

Bien sûr, l’Ardèche, c’est tout cela à la fois. Mais c’est bien plus encore. Car derrière la carte postale, il y a mille autres choses à découvrir : des coutumes et des métiers d’autrefois, des traditions oubliées ou encore bien vivaces, des légendes ancestrales, des sites largement inconnus, des hommes et des femmes célèbres ou anonymes… Partir à la découverte de cette terre et de ceux qui y vivent, qui y ont vécu, telle est l’ambition de l’Almanach de l’Ardèche ou les ouvrages des Éditions Arthéma, Au cœur de mon Pays. Jetant un pont entre les générations, il vous convie à une déambulation à travers les richesses multiples et diverses de votre Région. Sans oublier le calendrier et ses lunes, les conseils pratiques et les suggestions de sorties en famille, les recettes et les histoires drôles, la présentation des principales fêtes et manifestations culturelles tout au long de l’année en Ardèche.

9,45 

Comme le colporteur en couverture qui, jadis, parcourait villes et villages Ardéchois chargé de sa précieuse marchandise, l’Almanach de l’Ardèche a la besace bien remplie d’informations uniques qui plongent le lecteur au cœur de sa région. Anecdotes historiques, monuments ou sites célèbres, personnages illustres, recettes traditionnelles, autant de richesses dans l’Almanach qui contribuent à façonner l’identité et la singularité Ardéchoise.

6,00 

Il était une fois une famille de marmottes endormies au fond de leur terrier. Quand tout à coup, Biscantin et sa sœur Biscantine se réveillent… en plein cœur de l’hiver ! S’aventurant au dehors, nos deux petites marmottes savoyardes se retrouvent au beau milieu d’une piste de ski surplombée par de drôles de canapés volants. C’est le début d’une sacrée aventure qui leur fera rencontrer de nouveaux amis, de Léon le Mouflon à Paulette la Belette…

6,00 

Aujourd’hui est un grand jour : Biscantin, Biscantine et leurs copains de classe quittent leur montagne de Savoie pour visiter Paris. Paris, c’est magique ! La tour Eiffel, les bateaux-mouches, la Joconde, les Champs-Elysées, l’Arc de Triomphe… Nos petites marmottes en prennent plein les yeux. Même si les Parisiens, ils sont des fois un petit peu bizarres !

6,00 

L’ascension du mont Blanc ! C’est le drôle de cadeau que Biscantin et Biscantine se voient offrir pour leur anniversaire. Crampons aux pattes et frontale sur la tête, voici nos petites marmottes savoyardes lancées à la conquête du plus haut sommet des Alpes. Le tramway du Mont-Blanc, le refuge du Goûter, les neiges éternelles… les deux alpinistes en herbe suivent la voie royale encordés à Marius, leur guide chamoniard. Une fois le sommet atteint, apparaît dans le ciel Everett le Gypaète, qui leur réserve une surprise incroyable…

15,00 

C’est un métier peu banal qu’exerce Gilles Hiobergary. Tout l’été, il parcourt les alpages et cueille, avec toutes les précautions nécessaires, l’arnica, le serpolet, l’origan… Triées et séchées sur place, ces plantes sont envoyées aux laboratoires pharmaceutiques ou mises en sachets de tisanes pour les particuliers.

15,00 

La cueillette est à la mode. Que ne voit-on, aux beaux jours revenus, des randonneurs sillonner la montagne, le nez au sol, en quête des plantes et fruits dont ils feront confitures, infusions ou liqueurs. En cela, ils ne font qu’imiter leurs aïeux qui, vivant au plus près de la nature, possédaient jadis une connaissance intime de la flore de montagne. Un savoir millénaire qui s’était considérablement perdu au siècle dernier, victime des mutations du monde paysan. Il a fallu la redécouverte des richesses du terroir et l’attrait grandissant envers les produits naturels pour que la pratique retrouve, en ce début de XXIe siècle, une nouvelle vigueur.

16,00 

Gilles Hiobergary cueilleur professionnel installé dans le massif des Aravis se propose de nous faire découvrir ou redécouvrir une trentaine de plantes sauvages qui pourront entrer dans la confection de bonnes tisanes au goût agréable.

Rupture de stock
14,00 

Ouvrage non disponible actuellement - En rupture de stock « Elles sont pétafinées ces pastenailles, bougre d'estafier ! » ; « A la vogue, des padgèls se sont encore bigornés avec des rayols » ; « L'Claude, il me fait flique avec ces histoires de courate, j'l'ai envoyé à dache... ». Il y a moins d’un siècle, les villes et les campagnes de l'Ardèche résonnaient encore au rythme fleuri de leur propre parler. Ce n’était pas une langue étrangère, mais ce n’était pas non plus le français du dictionnaire. C’était le fameux patois de nos aïeux, cette langue de « chez soi » que les instituteurs de la République interdisaient de parler à leurs élèves, au besoin à coups de règle sur les doigts !

L’Ardèche

S’est-on jamais demandé quelle image renvoyait l’Ardèche dans l’imaginaire national ?

Assurément celle d’une région à l’écart des grands axes de communication, où la Nature règne encore en maître. Une terre d’une saisissante et sauvage beauté, dont les fameuses Gorges ne constituent que le parangon ; le pays de la myrtille, de la châtaigne et du Picodon de chèvre, des avens mystérieux et des cascades bondissantes, des grottes préhistoriques et des vieux villages à l’âme médiévale aux toits de lauze dorant sous le soleil ; la contrée meurtrie des pasteurs huguenots, la région natale de quelques inventeurs fameux et le pays de Cocagne d’une génération en quête d’un monde meilleur.

Bien sûr, l’Ardèche, c’est tout cela à la fois. Mais c’est bien plus encore. Car derrière la carte postale, il y a mille autres choses à découvrir : des coutumes et des métiers d’autrefois, des traditions oubliées ou encore bien vivaces, des légendes ancestrales, des sites largement inconnus, des hommes et des femmes célèbres ou anonymes… Partir à la découverte de cette terre et de ceux qui y vivent, qui y ont vécu, telle est l’ambition de l’Almanach de l’Ardèche ou les ouvrages des Éditions Arthéma, Au cœur de mon Pays. Jetant un pont entre les générations, il vous convie à une déambulation à travers les richesses multiples et diverses de votre Région. Sans oublier le calendrier et ses lunes, les conseils pratiques et les suggestions de sorties en famille, les recettes et les histoires drôles, la présentation des principales fêtes et manifestations culturelles tout au long de l’année en Ardèche.