Connaître, Cueillir, Utiliser les Plantes Médicinales de nos montagnes

15,00

C’est un métier peu banal qu’exerce Gilles Hiobergary. Tout l’été, il parcourt les alpages et cueille, avec toutes les précautions nécessaires, l’arnica, le serpolet, l’origan… Triées et séchées sur place, ces plantes sont envoyées aux laboratoires pharmaceutiques ou mises en sachets de tisanes pour les particuliers.

Description

Mais, plus qu’une activité professionnelle, la cueillette des plantes est d’abord pour Gilles Hiobergary une passion qui l’anime depuis toujours. Passion qu’il aime partager, à travers des conférences, des expositions, des stages et autres journées-découvertes. De cette volonté de transmettre ses connaissances éprouvées des secrets du monde végétal, est née l’idée du présent ouvrage. Il se propose de faire connaître les plantes médicinales qu’utilisaient jadis nos ancêtres dans leur vie de tous les jours, en un temps, pas si ancien, où c’était là l’unique moyen à leur disposition pour se soigner.

Car, comme le rappelle l’auteur dans un bref historique, le recours « aux plantes qui guérissent » est un « art millénaire », remontant aux premiers temps de l’humanité. Mais ce savoir inestimable témoignant des profonds liens unissant jadis l’Homme à la Nature, s’est largement perdu au cours du dernier siècle, victime du rationalisme de la médecine officielle et des mutations du monde paysan.

La cueillette retrouve cependant une nouvelle vigueur aujourd’hui, à la faveur de l’intérêt retrouvé pour tout ce qui a trait au terroir et aux racines. Il n’est qu’à voir les nombreux randonneurs qui, aux beaux jours, parcourent la montagne pour y faire provision de plantes qui constitueront leurs provisions de tisanes – ou de liqueurs.

D’où l’attrait de ce guide, qui se distingue par son souci de clarté et de concision. De l’absinthe à la verveine sauvage, cinquante plantes de montagne sont présentées de façon condensée, mais avec érudition : habitat naturel, parties à utiliser, caractéristiques médicinales et usages traditionnels (infusion, huile, onguent, décoctions…). Ainsi apprendra-t-on, entre mille choses, que les feuilles de ronce sont riches en vitamine C, que le millepertuis est reconnu pour soigner les problèmes de la peau ou que l’aubépine est traditionnellement utilisée contre les problèmes d’insomnie due à la nervosité et à l’anxiété. Autant d’usages thérapeutiques, précise Gilles Hiobergary, qui « ne sont pas toujours vérifiés par la science, mais éprouvés par des générations de montagnards. »

Ce livre a pour simple but de vous faire connaître les plantes médicinales de montagnes qu’utilisaient nos ancêtres dans leur vie de tous les jours. Il est volontairement simple et concis, décrivant plus de 50 plantes, leur habitat, les parties utilisées, les caractéristiques médicinales et leurs usages traditionnels. D’un format pratique, agrémenté de photographies en couleurs, l’ouvrage se glissera idéalement dans la poche du randonneur, viatique indispensable pour connaître la richesse inestimable de la flore médicinale alpine et s’adonner à la cueillette en toute sécurité.

Informations complémentaires

Poids 0.499 kg
Dimensions 150 x 210 cm
Auteur

Gilles Hiobergary

Nb Pages

128

Couverture

Rigide cartonnée

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Connaître, Cueillir, Utiliser les Plantes Médicinales de nos montagnes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *