Fleurs de montagne, préparez de bonnes tisanes | Éditions Arthéma

Préparer de bonnes tisanes avec les plantes de montagne

15,17

Gilles Hiobergary cueilleur professionnel installé dans le massif des Aravis se propose de nous faire découvrir ou redécouvrir une trentaine de plantes sauvages qui pourront entrer dans la confection de bonnes tisanes au goût agréable.

Description

Car la tisane, longtemps considérée comme « une boisson de grand-mère », revient à la mode. En témoignent les multiples variétés aux noms fleuris mises en vente par les industriels dans les rayons des grandes surfaces. Dans notre monde agité, « l’instant tisane », comme le note joliment l’auteur, devient l’occasion d’un moment de calme et de sérénité, un moyen de reprendre la maîtrise de notre esprit et de notre temps, seul ou à plusieurs : laisser la plante infuser dans l’eau bouillante, souffler sur la tasse, boire à petites gorgées…

Depuis toujours, en montagne, on a gardé l’habitude de faire des tisanes. Et ce, simplement parce que les gens sont restés plus longtemps isolés des nouvelles habitudes de consommation et que ces populations ont dû, par nécessité, utiliser les plantes de leur environnement. Que ce soit pour se nourrir ou pour se soigner. En montagne comme ailleurs, et avant le développement moderne des années 50, on connaissait parfaitement les vertus médicinales des plantes. Et l’on savait que pour prendre les vertus des plantes, il fallait les préparer sous forme de tisanes. C’est comme ça, principalement, que l’on se soignait avec les plantes. En buvant des tisanes, en traitement curatif ou en prévention contre les maladies liées aux saisons. Du serpolet ou du sapin pendant l’hiver, mais aussi de la menthe ou du cerfeuil pendant l’été.

Et la démarche de Gilles Hiobergary va plus loin que la simple dégustation. Pour cet amoureux de la nature, la tisane est autant affaire de goût que de temps. Le plaisir de l’instant sera d’autant plus agréable et bénéfique si l’on a récolté et préparé soi-même la plante que l’on consomme. Autrement dit, si l’on a pris le temps d’arpenter la montagne pour « cueillir la nature », ainsi que procédaient, il n’y a pas si longtemps, nos Anciens qui n’ignoraient rien des secrets et des vertus du monde végétal.

Avec ce livre conçu comme un vade-mecum, vous apprendrez de façon simple et facile à identifier et cueillir carvi, hysope, menthe, reine-des-prés, serpolet, sureau noir… Une fois les plantes récoltées, de précieux conseils sur le séchage, la conservation et la préparation vous permettront de profiter au mieux de leurs arômes et de leurs bienfaits

Informations complémentaires

Poids 0.499 kg
Dimensions 150 x 210 cm
Auteur

Gilles Hiobergary

Nb Pages

80

Couverture

Rigide

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Préparer de bonnes tisanes avec les plantes de montagne”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *