épine-vinette

Plante sauvage des montagnes : L’épine-vinette

En automne, la nature et l’homme se préparent à l’hiver. Les plantes développent leurs fruits et préservent les graines qui germeront sous la neige. Et l’homme récolte et prépare les dernières provisions pour passer l’hiver.

Les plantes sauvages de nos montagnes

L’EPINE-VINETTE
Bereris Vulgaris

Berberidacées

HABITAT : sols rocailleux (Europe Centrale)
PARTIES UTILISEES : les feuilles cueillies sans la tige au printemps et en été.
USAGES CULINAIRES : fruits : boisson, sirops, gelées et confitures. bourgeons et jeunes feuilles : pour agrémenter les salades

L’épine-vinette n’est pas très répandue dans nos régions. Mais néanmoins, on trouvera en montagne cet arbuste épineux dans les haies et les bosquets au sol rocailleux.

D’origine d’Europe Centrale, cet arbuste s’adapte très bien aux basses températures et peut s’installer jusqu’à 2000 mètres d’altitude.

Au printemps, ce grand buisson épineux donne de petites fleurs jaunes en grappes pendantes. A l’automne, ces fleurs se transforment en petits fruits allongés, d’abord verts, puis rouge vif à maturité.

C’est ces fruits, une fois mûrs, qui sont le plus communément utilisés dans la cuisine populaire. On en fera le plus souvent des gelées ou des confitures, parfois en mélange d’ailleurs, avec d’autres fruits à pépins pour une meilleure ”prise” de la préparation. Avec ces mêmes fruits écrasés, au goût acidulé, on préparera aussi une excellente boisson rafraîchissante riche en vitamine C, ou alors, recuits avec autant de sucre, ils donneront un sirop original qu’il faudra conserver au frais. Le jus, toujours de ces fruits fraîchement pressés, est aussi utilisé dans la cuisine tout simplement en remplacement du jus de citron. Au printemps, c’est dans les bourgeons ou les jeunes feuilles que l’on ira chercher l’acidité de la plante pour relever le goût des salades printanières. Enfin, sachez que dans les régions riches en arbustes d’épine-vinette, on faisait toujours avec les fruits un très bon vin de fermentation en y rajoutant du sucre, bien sûr.

La recette :

”Gelée d’Epine-vinette à la menthe”.

Faites cuire vos fruits d’épine-vinette encore en grappes pendant 3 minutes après le début de l’ébullition. Filtrez et faites fondre dans le jus obtenu autant de sucre en poids. Portez à ébullition avec une poignée de feuilles de menthe. Retirez la menthe et mettez en pots.

livre-cueillir-plantes-medicinales-montagne

Pour connaître l’épine-vivette sur le bout des doigts…

Optez pour cet indispensable livre instructif !

Découvrez les nombreux conseils de Gilles Hiobergary pour connaître, cueillir et utiliser les plantes de montagnes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *