Mois de juillet et jardinage

Côté aromatiques

Les moments de détente en extérieur autour d’un thé à la menthe se savourent aussi grâce aux dispositions prises au préalable pour éloigner les insectes indésirables. À cet effet, la mélisse et la verveine citronnelle, l’aspérule (plutôt à l’ombre), l’absinthe, l’armoise, l’ail et la ciboulette complètent les traditionnelles bordures de thyms, lavandes, origans et romarins, que ce soit en pleine terre ou en pots.

Au potager

On ramasse betteraves, patates, carottes, oignons, poirées, pois, variétés de haricots, premiers concombres, cornichons, courgettes, tomates précoces, laitues d’été. Le repiquage des choux, brocolis et choux-fleurs est aussi effectué. Il demeure toujours possible d’accueillir de nouveaux hôtes, on sème en conséquence l’oseille -chose que l’on a oubliée de faire depuis le mois de mars. Installée durablement, elle se verra offrir un lieu facile d’accès.

Les tomates notamment sont l’objet de toutes les attentions et bénéficient d’une suppression des gourmands (à l’exception des variétés du type cerise). Panneaux de grillages et tuteurs viennent en supports aux haricots. Les variétés géantes de Soissons ou d’Espagne sont du plus bel effet disposées en tipi.

La belle-de-jour appelée Convolvulus tricolor

Plante rampante – retombante, relativement compacte et d’environ 50 cm- la belle-de-jour, Convolvulus tricolor cumule les avantages. Annuelle admirablement facile, elle prospère en de nombreuses situations (mais plutôt ensoleillées du printemps aux gelées). Le délai semis / floraison étant court, les graines de saison produisent facilement de nouveaux spécimens fleuris à leur tour. Tolérant la sécheresse, elle courra le long d’une butte, en bordure de haies de romarins, ou au pied de phlox à panicules, pour ne citer que quelques possibilités. En bac, jardinière ou suspension, cette cousine des ipomées ajoutera ses trompettes au coloris bleu-blanc-jaune aux compositions de Dipladénias, œillets, alysses et autres Kalanchoës. Au potager, disposée çà et là au pied des lignes, elle offrira sa floraison journalière et constamment renouvelée -qui remplacera celle des… liserons (dont elle est aussi une parente). Attirant les pollinisateurs -et surtout les syrphes prédateurs de pucerons- c’est enfin une précieuse alliée dans la lutte biologique.

 P.-P. B.

Couverture de l'Almanach des Pays de Savoie 2021

Le jardinage n’aura plus de secret pour vous !

Découvrez dans cet almanach les nombreuses astuces qui feront de vous LE professionnel du jardinage !

ACHETEZ-LE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pré-commande de votre Almanach édition 2022 et expédition à partir du 1er novembre 2021.

X