Plante des montagnes : L’ail des Ours

La renaissance des plantes au printemps

En montagne, plus qu’ailleurs, le printemps est une renaissance. Dès la fonte des neiges, les premières pousses végétales se développent sur la terre ruisselante et l’homme, après des mois de nourritures d’hiver, va pouvoir profiter de ces premières herbes gorgées de sève et de vitamines. Le printemps, c’est la saison de la feuille et dès les premiers jours de soleil, on pourra cueillir l’oseille, le pissenlit et le plantain. C’est aussi les premières fleurs avec le tussilage, la primevère et le sureau. Et l’homme qui se ‘’réveille’’ va à nouveau pouvoir vivre avec la nature et la nature vivre avec lui.

 

Livre Connaitre Cueillir Utiliser Plantes Médicinales Montagne – Gilles Hiobergary

Pour tout savoir sur l’ail des Ours…

Adoptez cet ouvrage complet et ludique !

Découvrez les conseils de Gilles Hiobergary pour connaître, cueillir et utiliser nos belles plantes de montagne à l’arrivée du printemps !

Achetez-le !

 

L’AIL DES OURS
ALLIUM URSINUM
LILIACEES

Habitat de la plante : à basse altitude dans des endroits humides et ombragés : sous-bois, bords de ruisseau, fossés humides.

Partie utilisée : la feuille et la fleur cueillies au printemps

Usages culinaires :
Feuille : salade, en mélange. Gratin : avec des pommes de terre. Soupe : en mélange. Pâte à tartiner : avec de l’huile ou du beurre.
Fleur : salade : en mélange. En décoration : dans les salades et les plats.

 

L’ail des Ours : Plante de nos belles montagnes

Comment reconnaître l’ail des Ours ?

Il existe plusieurs variétés d’ail sauvage, certaines sont rares et protégées, mais l’ail des ours est la plus répandue dans nos régions. Au printemps, les feuilles forment de grands tapis le long des ruisseaux et dans les sous-bois humides. On repère facilement la plante grâce à l’odeur d’ail qu’elle dégage quand on la froisse. Cette odeur sera d’ailleurs un très bon indicateur pour ne pas confondre la plante avec les feuilles du muguet qui, elles, sont toxiques. Et quand on marche sur un massif d’ail des ours, l’odeur peut rester ‘’accrochée’’ aux chaussures jusqu’à la fin de la journée !

 

Comment cuisiner l’ail des Ours ?

L’ail des ours peut s’utiliser partout dans la cuisine en remplacement de l’ail cultivé. Mais là, c’est les feuilles que l’on utilisera à la place du bulbe. Quelques feuilles dans une soupe, en couches successives dans un gratin de pommes de terre ou hachées finement dans une salade, on cuisine l’ail des ours comme on cuisine les gousses d’ail cultivé, et avec une jolie couleur verte en plus.

D’ailleurs, ces feuilles ont un goût plus subtil que l’ail cultivé et surtout bien moins fort.

 

La plante fait aussi de jolies fleurs blanches que l’on peut utiliser trempées dans une pâte à frire pour faire de petits beignets ou simplement en décoration sur un plat ou dans une salade. Avec les feuilles hachées, salées et mélangées avec de l’huile ou du beurre, on fait également une délicieuse pâte à tartiner pour de belles tartines végétales ou de petits canapés pour l’apéritif.

 

Utilisé depuis très longtemps dans la cuisine populaire, l’ail des ours a même été rattrapé par l’industrie agro-alimentaire qui l’utilise pour apporter le goût de l’ail ‘’sauvage’’ à certaines préparations régionales.

 

Préparation du Gratin de pomme de terre à l’Ail des Ours,

par l’Almanach Savoyard

Préparation en 3 étapes

Étape 1

Epluchez et coupez en lamelles les pommes de terre et faites-les pré-cuire quelques instants avec du sel et un peu de beurre.

Étape 2

Disposez les pommes de terre en couches dans un plat à gratin et alternez une couche de feuilles entières d’ail des ours.

Étape 3

Couvrez de lait ou de crème et de fromage râpé et passez au four.

 

Livre Cueillir Utiliser Plantes Montagne et Fruits Sauvages – Gilles Hiobergary

(Re)découvrez l’Ail des Ours !

Grâce à cette ouvrage sur les plantes de montagne

Découvrez les conseils, les astuces et les secrets de Gilles Hiobergary, professionnel de la cueillette !

Achetez-le !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont marqués d'une étoile *