Le Pissenlit – Plantes sauvages de nos montagnes

LE PISSENLIT – Taraxacum officinale – Composées

 

Qu’est-ce que le pissenlit ?

Le pissenlit est certainement la plante sauvage comestible la plus commune et nous avons tous le souvenir des bonnes salades de pissenlit que beaucoup font encore régulièrement au printemps. Comme l’indique son nom latin, le pissenlit est réputé pour ses vertus médicinales, mais c’est d’abord une plante alimentaire importante, surtout en milieu montagne où l’on s’empressait de cuisiner les premières herbes sauvages qui poussaient dès la fonte des neiges.

 

Que manger dans le pissenlit ?

Tout peut s’utiliser dans le pissenlit, la feuille, la fleur, mais même les racines et les boutons floraux. Et chacune des parties de la plante a, elle-même, différentes utilisations. On peut en effet compter pas moins d’une dizaine de préparations alimentaires faites avec le pissenlit.

 

Livre Connaitre Cueillir Utiliser Plantes Médicinales Montagne – Gilles Hiobergary

Utiliser le pissenlit et bien d’autres plantes

Grâce à Gilles Hiobergary

Ainsi, vous connaîtrez tout sur les plantes de nos belles montagnes

Achetez-le !

 

Comment cuisiner le pissenlit ?

La salade de pissenlit

Tout d’abord avec les premières feuilles de printemps, on pourra composer une multitude de salades. Que ce soit nature ou en mélange avec d’autres ingrédients : œufs, lardons, croûtons de pain, mais aussi noix, amandes ou champignons.

 

La soupe de pissenlit

Ces mêmes feuilles cueillies plus tard dans la saison pourront se préparer en légumes verts comme des épinards ou tout simplement à mettre dans la soupe. Là, il faudra préalablement les faire blanchir dans l’eau bouillante pour en enlever un peu l’amertume. Les boutons seront cueillis et macérés au vinaigre pour être utilisés comme des câpres.

 

La confiture de pissenlit

Les fleurs, elles, serviront à la confection de confitures, de sirops ou de vins apéritifs. Et enfin, les racines, épluchées, bouillies et sautées au beurre donneront un excellent petit légume pour accompagner une viande ou en mélange avec d’autres légumes. Il y a vraiment un très grand nombre de préparations populaires faites avec le pissenlit et il serait difficile de toutes les citer ici.

 

L’alcool de pissenlit

Mais on peut terminer en parlant de ces fameux alcools de macération faits soit avec les pétales de la fleur, soit avec les racines séchées, alcools souvent en mélange avec de la gentiane pour faire de bonnes liqueurs digestives.

 

LE PISSENLIT
Habitat de la plante : dans les champs riches en engrais, prés de pâtures, champs d’herbage.

Partie utilisée de la plante :
> les feuilles ramassées au printemps.
> Les boutons floraux cueillis au printemps.
> Les fleurs cueillies à la floraison.
> Les racines récoltées en été et en automne.

Usages culinaires :
> les feuilles : salades, légumes verts, soupes.
> Les boutons floraux : au vinaigre.
> Les fleurs : confitures, sirops, vins, liqueurs, tisanes.
> Les racines : légumes cuits.

Autres utilisations de la plante : Sirops, vins de fermentation.

 

Recette : « Salade aux pissenlits aux champignons »

  1. Lavez et égouttez de jeunes feuilles de pissenlit, mélangez avec une échalote hachée, salez.
  2. Faites dorer des champignons émincés et quelques croûtons dans l’huile de noix.
  3. Versez chaud sur les pissenlits, mélangez et servez immédiatement.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont marqués d'une étoile *