La troupe de Théâtre dauphinoise, Les Dugomier

Qui sont les Dugomier ?

C’est l’histoire d’une joyeuse bande de copains fraîchement retraités qui, en 2010, décident de se lancer dans le théâtre amateur, « histoire de s’occuper ». Leur idée ? S’inspirer de la vie rurale d’autrefois, avec pour mots d’ordre : rire et faire rire.

Le nom choisi par la troupe annonce la couleur : « Un Dugomier, c’est, dans notre parler local, un simplet, vous voyez, comme il y en avait dans tous les villages », explique Alain Ruel, dit Nino, l’un des membres fondateurs – et auteur des textes. Ainsi naît un premier spectacle, dont le titre fleure bon le terroir dauphinois : « Pétafine, Caillette, Tomme, Baco ». Le succès est immédiat. Prévu pour deux représentations, il est joué une quinzaine de fois la première année, attirant 4.500 spectateurs au total ! « Cela a pris une ampleur incroyable, nous avons été les premiers surpris », enchérit Noëlle Blanco – Mme Dugomier à la scène. « Mais on n’a pas pris la grosse tête pour autant, rassurez-vous ! »

 

Une histoire théâtrale incroyable

Ancien tourneur-fraiseur, Nino remet donc le bleu de chauffe et a, depuis, écrit trois autres spectacles, à raison d’un tous les deux ans. « Écrire, jouer, je me suis découvert une vocation. Je dois avoir un ancêtre dans le métier, ce n’est pas possible autrement ! » Ni lui ni aucun de la dizaine de membres des Dugomier (« autant d’hommes que de femmes, niveau parité, on est dans les clous ») n’avait d’expérience théâtrale. Pas grave : « Décors, costumes, mise en scène, jeu : on a appris sur le tas, précise Guy Brunet, ancien tripier aux Halles de Grenoble. Le secret, c’est que nous sommes sur scène comme dans la vie : bons vivants, rigolards, sans nous prendre au sérieux. Le public apprécie. »

Et en redemande. Qu’une association, un comité d’entreprise, une municipalité les sollicitent, ils répondent présents de St-Marcellin à St-Jean-en-Royans, de Chatte à Bourgoin-Jallieu, et jusqu’en Ardèche. Non contents d’avoir la vis comica, nos artistes amateurs ont la générosité chevillée au corps. Les bénéfices de leurs représentations sont reversés à de bonnes causes : la Croix-Rouge, le don du sang, la recherche contre le cancer…

Neuf ans après leurs débuts, le plaisir demeure toujours aussi vif. « Les gens ont besoin de rire, surtout par les temps qui courent, conclut Noëlle Blanco. Pour nous comme pour les spectateurs, les Dugomier, c’est un remède contre la mélancolie, une formidable cure de jouvence. Une dernière chose ? « Il m’est arrivé souvent d’adapter des blagues de Fafois prises dans votre Almanach… avoue Nino ».

 

N’hésitez pas à les suivre sur Facebook

 

Prochain Spectacle

Lieu

« Au tord Boyaux » à Chatte

Date

  • Le vendredi 10 janvier 2020
  • Le samedi 11 janvier 2020
  • Le dimanche 12 janvier 2020

Contact

Tél. au 04 76 64 12 86

 

Couverture de l'Almanach Dauphinois 2020 - Almanach du Dauphiné

Découvrez d’autres histoires sur la région

Grâce à l’Almanach Dauphinois

Histoires, traditions et patrimoine Dauphinois… Redécouvrez votre région avec cet Almanach !

Achetez-le !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont marqués d'une étoile *