Expressions Auvergnates

Quelques expressions Auvergnates

Définitions d’expressions savoyardes extraites
du Petit Dictionnaire des Expressions Auvergnates

 

Qui n’a jamais contemplé une ancienne carte postale de l’Auvergne ? Nous avons tous en tête ces photographies en noir et blanc qui sont autant d’arrêts sur image de la vie quotidienne d’autrefois. On y verra des jeunes gens dansant la bourrée au son de la vielle et de la cabrette ; des villageois en sabots vaquant à leurs occupations dans une rue, ignorant le bitume ; des badauds en goguette sur la place de Jaude de Clermont ; des vendangeurs portant la lourde berte débordant de raisins ; ici, des maquignons et des paysans affairés à discuter le juste prix un jour de foire à Aurillac ; là, des paysannes vêtues de leur devantier de retour du marché ; mais aussi des moissonneurs affairés autour de la batteuse dans un champ du Velay et des émouleurs affûtant le tranchant des lames dans une coutellerie de Thiers ; ou encore des conscrits endimanchés posant fièrement devant l’objectif…

Reste cependant une chose dont les photographies ne peuvent rendre compte. Il y a l’image, mais il n’y a pas le son. Les générations d’hier, on les voit, mais on ne les entend pas. Et c’est fort dommage ! Car jadis, nos villes et nos campagnes résonnaient encore au rythme fleuri de leur propre parler. C’était cette langue de « par chez nous », celle qu’on parlait à la maison, celle de son « pays », comme on disait, et qu’on ne retrouvait ni dans les dictionnaires, ni dans les manuels scolaires. Une langue savoureuse, fleurie, mélangeant allègrement patois local et argot, tournures grammaticales saugrenues et mots déformés ou à contre-sens du français « officiel », le tout saupoudré d’expressions imagées.

Ce parler populaire variait évidemment d’un pays à l’autre, parfois même d’un clocher à l’autre. Un mot usité du côté de la Limagne n’était pas forcément compris dans le massif du Meygal ; un terme du Bourbonnais pouvait ne pas avoir cours dans les monts du Cantal. En outre, nombre de ces expressions ne sont pas spécifiques à l’Auvergne, les mots s’affranchissant aisément des frontières administratives…

 

Aigue-benite

Définition : nom donné parfois à la gnôle.

« Ce genre d’aigue-benite tu la trouveras point à l’église ! »

Var. : eau-bénite.

Syn. : la poire, la goutte, la blanche.

Boutiole

Définition : bouton sur la peau, piqûre.

« Maman, ça m’gratte, mes boutioles ! »

Bujade (faire la…)

Définition : se dit d’une personne amaigrie de façon inquiétante.

« T’as vu comme la femme au Marcel a fait la bujade ? Je me fais du souci pour sa santé. »

Chapier

Définition 1 : tailler, épointer, fendre du bois grossièrement

« Avec son couteau, il a chapié un bout de bois pour s’en faire un bâton. 

Définition 2 : couper en petits morceaux.

«Chapie bien la viande pour le p’tiot qu’il s’étouffe pas. »

Var. : chapuser, chapuiser

Émouleur 

Définition : ouvrier chargé de donner le tranchant de la lame dans les coutelleries de Thiers.

« Ce métier était très pénible. Les émouleurs travaillaient couchés sur une planche, passant et repassant la lame sur une meule actionnée par la force hydraulique. » Ces ateliers étaient installés au bord de la Durolle.

Fayard

Définition : hêtre.

Du latin fagus.

« Pour vos meubles, vous préférez du chêne ou du fayard ? » 

Var. : foyardfaù... Fayard est aussi un patronyme répandu en Auvergne. Songeons à Arthème Fayard, natif de Saint-Germain-l’Herm (Puy-de-Dôme), fondateur au XIXe siècle de la célèbre maison d’édition. Le nom français moderne hêtre dérive, lui, de l’allemand heister.

Le Petit Dictionnaire des Expressions Auvergnates Illustrée

Retrouvez toutes les Expressions Auvergnates

Dans le petit dictionnaire illustré

Ne faite pas votre padelle ! Découvrez les expressions de votre région !

Achetez-le !

Gogue

Définition 1 : boudin.

« Sitôt le cochon tué, on récupère le sang pour préparer les gogues. »

En patois, l’expression « neï mo de gogo » signifie « noir comme du boudin. 

Définition 2 : personne molle, apathique, sans énergie.

« Bouge-toi, bougre de gogue! »

Hort

Définition : jardin, potager, généralement clos.

« Cette année, l’hort est envahi de limaces. »

Du lat. hortus, jardin.

Syn. : ouche.

Marche que !

Définition : interjection signifiant : tant pis.

« – Désolé, on ne pourra pas se joindre à vous ce soir. – Marche que ! On remet ça à la prochaine. »

Olagne

Définition : noisette.

« – Ma femme m’a offert une place à l’opéra pour mon anniversaire. – Et qu’as-tu vu ? – Un ballet de Tchaïkovski, Casse-Olagne… ». Jean l’Olagne est le pseudonyme de l’écrivain Jean Angeli (1886-1915), originaire d’Ambert.

Padelle

Définition 1 : grande poêle à frire.

« Sors la padelle et des cacaus, je vais préparer une omelette. 

Définition 2 : au sens figuré, individu inintéressant

« Va donc, eh, vieille padelle ! » Le mot s’emploie également dans l’expression : « sourd comme une padelle. »

Rase

Définition : rigole d’irrigation dans les prés.

« L’hiver, on allait nettoyer et entailler les rases. »

Entailler

Définition : élargir.

Selle

Définition : tabouret utilisé pour la traite.

« Les gens de la ville, ils ne comprennent pas quand on leur dit que pour traire, il faut s’assoir sur une selle… »

Syn. : sellou, trois-pieds.

Tuer la lumière

Définition : éteindre la lumière.

« T’oublieras pas de tuer la lumière avant de partir. »

L’expression rappelle l’éclairage des bougies ou des lampes à pétrole.

Var. : tuer le feu.

A contrario, allumer se dit éclairer : « Eclaire voir le feu s’il te plaît, on n’y voit rien. »

Volame

Définition : serpe, serpette à large lame.

« Le Jacques s’est entaillé la main d’un coup de volame. »

Le Petit Dictionnaire des Expressions Auvergnates Illustrée

Découvrez d’autres expressions Auvergnates

Dans le petit dictionnaire illustré

Ce dictionnaire vous permettra d’apprendre le parler traditionnel Auvergnat !

Achetez-le !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont marqués d'une étoile *